Nutrition: top 5 conseils pour les triathlètes

Nutrition: top 5 conseils pour les triathlètes

Vous vous entraînez pour un triathlon ? Bien manger pendant vos entraînements est un des facteurs primordiaux pour atteindre vos objectifs sportifs. L’alimentation doit faire partie de votre rythme de vie sportive, au même titre que votre entraînement. Voici les 5 conseils de nutrition à suivre pour optimiser vos performances sportives. Prendre un vrai petit déjeuner Bien manger lors de vos périodes de préparation pour un triathlon est essentiel. Autrement, la fatigue peut être le résultat d’un manque de calories et non pas du rythme d’entraînement. Souvent, la peur de grossir nous incite à une alimentation inadéquate. La plupart des experts recommandent consommer environ 800-1000 calories pendant le petit déjeuner. En tout cas, ne consommez pas toutes ces calories d’un coup, vous pouvez les partager en plusieurs prises. Par exemple, une partie avant l’entraînement, une pendant et la dernière après avoir terminé. Si vous sentez alors que la qualité de vos entraînements se voit améliorée et que vous vous rétablissez rapidement de vos séances, c’est un bon signe. Opter pour les fruits et légumes, tes meilleurs alliés Dites oui aux végétaux. En plus d’apporter une bonne quantité de fibre, les fruits et légumes contiennent des nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du corps. Sans oublier qu’ils favorisent la bonne récupération après l’entraînement. Par contre, les jus de fruit industriels sont à éviter, ils contiennent trop de sucre et sont pauvres en fibre. Comme vous le savez bien, les glucides sont la principale source d’énergie pour le corps. Pourtant, il est important que les glucides soient de qualité. Avant donc de vous lancer dans le sucre, pensez aux céréales et aux végétaux, très riches en ce type de nutriments....
Alimentation pour cyclistes : les 5 règles fondamentales

Alimentation pour cyclistes : les 5 règles fondamentales

De bonnes pratiques d’alimentation sont indispensables pour la réussite de nos performances et pour bien profiter du cyclisme. 1. Buvez beaucoup d’eau La reprise de bonnes habitudes alimentaires passe par une excellente hydratation. Il faut s’habituer à boire toujours assez de liquides même si vous n’êtes pas sur votre vélo. L’eau est indispensable pour transporter les nutriments aux organes et pour la régulation de la température corporelle. La déshydratation diminue significativement les performances, assurez-vous donc d’avoir toujours avec vous suffisamment d’eau. S’il fait très chaud, vous pouvez aussi rajouter des comprimés d’hydratation dans l’eau pour remplacer les électrolytes perdus à travers la sueur. 2. Préparez-vous à l’avance 2 heures avant une course ou avant un long entraînement, régalez-vous avec un bon plat d’hydrates de carbone pour remplir vos réservoirs d’énergie. Mais n’en mangez pas trop non plus, se sentir léger après un repas est important, de plus vous pourrez toujours faire le plein d’énergie juste avant la sortie grâce aux gels énergétiques. 3. Mangez fréquemment pendant vos séances d’exercice de long-durée Votre corps peut stocker de l’énergie pour une activité physique de jusqu’à 90 minutes de durée, après ce temps nous roulons sur réserve. Mangez un bout avant d’atteindre ce point. Même les sportifs professionnels parfois oublient de manger fréquemment pour maintenir leur performance dans le plus haut des niveaux. Nous vous recommandons de prendre 60-90gr d’hydrates de carbone toutes les heures, ceci serait l’idéal et c’est assez facile à suivre, il y a dans le marché un bon nombre de produits énergétiques tels que les boisons ou les gels à emporter pour complémenter votre alimentation. 4. Pratiquez votre stratégie...
Les 10 bienfaits d’avoir un partenaire triathlète

Les 10 bienfaits d’avoir un partenaire triathlète

Pour beaucoup de personnes, avoir un sportif sous son toit c’est supporter la vie aux côtés de quelqu’un d’obnubilé par ses entraînements, ses performances, son matériel, son régime, ses potes de club et ses discussions mono-sujet. Chez les triathlètes tous ces embarras seraient multipliés par trois. Pourtant, ces idées reçues sur avoir un partenaire triathlète nous ont parfois fait oublier qu’avoir un monsieur ou une madame triathlète à la maison apporte aussi beaucoup d’avantages. Voici notre sélection de bienfaits d’avoir un partenaire triathlète:   Adopter un mode de vie plus sain: Vous avez à votre entière disposition quelqu’un de spécialiste en matière de mode de vie sain. De la nutrition à l’exercice, votre partenaire triathlète sera toujours prêt à vous conseiller au mieux (et même sans besoin de demander conseil).   Bouger, apprendre et découvrir: une fois vous aurez gouté à ce sport (si vous avez le courage), vous ne pourrez plus vous en lasser (au pire vous l’aurez essayé), et en plus vous pourrez vous vanter d’avoir découvert de la main d’un spécialiste un nouveau sport (trois plutôt!), le triathlon, un sport surprenant qui peut rendre accro. Le sport en couple peut être la solution idéale pour allier passion et amour, et en plus votre compagnon sera ravi de guider vos premiers pas. Peu importe si vous ne vous êtes pas pomponné(e) avant un rendez-vous: On a beau à avoir un physique enviable, tout le monde sait que la mode n’est pas parmi les plus grands centres d’intérêt d’un triathlète (à l’exception des principales marques de vêtements sportifs). Par contre, préparez-vous à trouver accrochés à votre douche tous les vêtements en lycra...
Qui est Emelie Forsberg? – De la Suède à Chamonix

Qui est Emelie Forsberg? – De la Suède à Chamonix

« Courir, c’est s’affronter tête à tête avec la nature, les montagnes, la forêt. La montagne nous fait libres, il n’y a plus de montre, le monde et ses problèmes sont loin. La montagne implique liberté, responsabilité et simplicité; tout ce que j’aime! » – Emelie Forsberg. Emelie Tina Forsberg (1986) est une athlète suédoise qui a fait son apparition il n’y a pas très long temps sur la scène du Trail running en apportant une fraîcheur et gentillesse peu habituelles. Elle est championne d’Europe et du monde de Skyrunning et se définit comme une « amoureuse des montagnes ». « J’ai grandi dans la côte est de la Suède » disait-elle « Là-bas il n’y a pas de montagnes, je suis plutôt une originaire de la forêt, j’ai passé toute mon enfance à être en contact avec la nature ». Où trouver Emelie Forsberg? Sa base d’opérations est officiellement à Tromso (Norvège), quoiqu’elle passe de longues périodes à Chamonix, où on peut facilement la trouver sur le flanc du Mont Blanc  pendant ses entraînements. Bien qu’Emilie Forsberg aît toujours aimé courir, ce n’est jusqu’à ses 20 ans qu’elle l’a pris au sérieux en se faisant une place parmi les meilleurs très rapidement. « Courir ne doit pas être forcément dur, on n’a qu’à sortir, à explorer et à s’amuser » ajoute-t-elle avec un grand sourire. En plus de sa gentillesse, Emelie Forsberg est une athlète d’élite Championne du monde en Skyrunning en 2012 et gagnante des courses les plus difficiles du calendrier telles que Transvulcania, Ice Trail, Pikes Peak, Zegama… Lors des championats du monde Skyrunning en 2013 a décroché trois médailles et a conquis la prestigieuse Matterhorn Ultraks. Emelie n’a que...
404