Nutrition: top 5 conseils pour les triathlètes

Nutrition: top 5 conseils pour les triathlètes

Vous vous entraînez pour un triathlon ? Bien manger pendant vos entraînements est un des facteurs primordiaux pour atteindre vos objectifs sportifs. L’alimentation doit faire partie de votre rythme de vie sportive, au même titre que votre entraînement. Voici les 5 conseils de nutrition à suivre pour optimiser vos performances sportives.

Prendre un vrai petit déjeuner

Bien manger lors de vos périodes de préparation pour un triathlon est essentiel. Autrement, la fatigue peut être le résultat d’un manque de calories et non pas du rythme d’entraînement. Souvent, la peur de grossir nous incite à une alimentation inadéquate. La plupart des experts recommandent consommer environ 800-1000 calories pendant le petit déjeuner.

En tout cas, ne consommez pas toutes ces calories d’un coup, vous pouvez les partager en plusieurs prises. Par exemple, une partie avant l’entraînement, une pendant et la dernière après avoir terminé. Si vous sentez alors que la qualité de vos entraînements se voit améliorée et que vous vous rétablissez rapidement de vos séances, c’est un bon signe.

Opter pour les fruits et légumes, tes meilleurs alliés

Dites oui aux végétaux. En plus d’apporter une bonne quantité de fibre, les fruits et légumes contiennent des nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du corps. Sans oublier qu’ils favorisent la bonne récupération après l’entraînement. Par contre, les jus de fruit industriels sont à éviter, ils contiennent trop de sucre et sont pauvres en fibre.

Comme vous le savez bien, les glucides sont la principale source d’énergie pour le corps. Pourtant, il est important que les glucides soient de qualité. Avant donc de vous lancer dans le sucre, pensez aux céréales et aux végétaux, très riches en ce type de nutriments. Vous trouverez pas mal de littérature sur quel pourcentage prendre de chaque nutriment, notre conseil : rendez-vous chez le spécialiste. Un expert saura vous conseiller les quantités adéquates en fonction de variables telles que le poids, l’âge, l’intensité de vos entraînements, etc.

 

S’hydrater efficacement

Il ne sert à rien de suivre les tips de nutrition mentionnés si vous ne les combinez pas avec une bonne hydratation. Vous dire une quantité approximative de liquide à ingérer est très compliqué, tout est en fonction de variables telles que votre âge, votre poids, la hauteur à laquelle vous vous trouvez ou la météo. Il vaut mieux d’essayer vous-même pour trouver où est le niveau idéal, et, si fatigué, mal à la tête, de la nausée ou mal à vous concentrer, la réponse est directe : buvez plus d’eau.

Et le jour de la compétition…

Il faut se lever tôt : prenez votre petit déjeuner 2-3 heures avant l’épreuve. Évitez manger gras et fibreux, autrement vous pourriez avoir de problèmes gastro-intestinaux dans la course et, bien évidement, ceci n’est pas le but. Assurez-vous de prendre une bonne quantité de glucides. Pendant la course, ingérez des hydrates de carbone et les sels nécessaires pour garantir une nutrition conséquente.

Récupération post-triathlon

C’est le moment de récupérer, de donner le repos à votre corps après une activité intense et de revenir vers l’homéostasie.  Une fois la course terminée, il est nécessaire de commencer à ingérer des calories le plutôt possible, mais les calories doivent être de qualité et surtout l’ingestion doit se faire peu à peu et de façon continue. Là, vous pourrez vous permettre d’augmenter légèrement votre apport de graisse, mais comme toujours, de qualité. Prenez soin de votre corps !

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

404